Un site web qui suit les règles SEO ne vous permettra pas seulement d’être mieux placé dans les résultats de recherche Google : les clients potentiels trouveront plus facilement le chemin de votre site et vous augmenterez le taux de conversion et le ROI. Voici nos neuf astuces pour avoir un site parfait au niveau SEO.

 

6 astuces SEO à appliquer avant le lancement de votre site

 

1. Assurez-vous d’avoir une structure d’URL claire

La structure d’URL de votre site ne doit pas seulement être facile à interpréter pour les visiteurs : elle doit aussi l’être pour Google. Vous pouvez la visualiser plus facilement sur une feuille ou sur un tableau blanc. Commencez en haut, avec le nom de domaine et dessinez pour chaque grand sous-domaine une nouvelle ramification : pensez par exemple à « produits », « services », « solutions », « à propos de nous », etc. Pour chaque sous-domaine, créez une nouvelle division pour toutes les pages spécifiques qui en découlent. Voici un exemple, d’un de nos clients :

arborescence site web

Traduisez ensuite cette arborescence dans la structure d’URL. N’utilisez pas de mots ou de signes (é, ö, ï) étranges, mais assurez-vous de faire apparaître chaque ramification dans l’URL. Séparez ces ramifications par un slash (/). Le nom de chaque ramification – qui apparaît dans l’URL – reflète le terme de recherche principal. Vous obtiendrez quelque chose qui ressemble à ceci :

structure URL site web

2. Transposez cette structure dans le footer SEO

Le footer de tout site internet est devenu un point de repère pour les visiteurs. S’ils sont vraiment intéressés, la plupart d’entre eux descendront jusqu’à lui s’ils ne trouvent pas ce qu’ils cherchent. Votre footer doit donc absolument être construit de façon logique. Faites en sorte que l’on y retrouve la structure du site. Utilisez les sous-domaines ou concentrez-vous sur les pages spécifiques des produits ou services. Voici un exemple de cette dernière proposition :

footer SEO site web

N’oubliez pas d’y ajouter des informations pratiques, telles qu’un numéro de téléphone, une adresse e-mail et, éventuellement une adresse le cas échéant.

 

3. Déterminez, pour chaque page, le terme de recherche principal, et faites-le apparaître dans les balises d’en-tête, le meta title et la meta description, le ALT-tag et les liens internes.
  1. Balises d’en-tête: Les balises d’en-tête désignent les titres des pages d’un site web. Elles vont de h1 à h6, la balise h1 étant la plus importante. Assurez-vous, pour chaque page, que le terme de recherche apparaît dans vos balises d’en-tête <h1>. Choisissez un titre qui soit aussi attractif que possible et qui compte, au maximum, 55 caractères.
  2. Meta title et meta description: Le meta title et la meta description donnent à Google (et aux autres moteurs de recherche) des informations concernant le contenu de votre page. Essayez donc toujours de choisir un meta title et une meta description les plus originaux possible. Ces balises ne servent pas seulement à donner ces informations aux moteurs de recherche : ce sont elles qui convaincront ou non les visiteurs potentiels de cliquer !Quelques règles de base : assurez-vous que votre meta title ne fait pas plus de 70 signes, et votre meta description pas plus de 320 signes. Définissez à chaque fois un CTA et faites apparaître le terme de recherche dans le meta title et la meta description.
  3. ALT-tag: Les moteurs de recherche ne sont pas capables de « lire » les images. Vous devez donc utiliser des ALT-tag (le nom de votre image). Faites apparaître, ici encore, le terme de recherche, ainsi que le nom de fichier de l’image.Veillez également à ce que l’image ne soit pas trop grande. Un site lent n’est pas seulement frustrant, il vous fera également perdre des places dans les résultats de recherche Google. Vous pouvez réduire les images sur Photoshop. Si vous n’avez pas ce programme, vous pouvez utiliser des outils tels que TinyPNG.
  4. Liens internes: Créez autant de liens internes que possible entre vos différentes pages. Pour les termes de recherche pertinents – par exemple un produit ou un service – il est préférable de créer un lien vers une page annexe ou un poste qui parle de ce sujet bien précis. Cela permet aux moteurs de recherche de comprendre encore mieux la structure de votre site et de déterminer quelles pages sont les plus importantes sur votre site.

 

4. Générez un sitemap XML

Vous pouvez comparer le sitemap XML – abréviation de « eXtended Markup Language » – à la table des matières d’un livre. Ce sitemap XML permet à Google ou à Bing de trouver et d’indexer plus rapidement votre site. La structure URL de votre site sera entièrement reprise dans ce sitemap.

Juste avant le lancement de votre site, placez le sitemap sous l’URL « www.nomdedomaine.be/fr/sitemap.xml ». Faites-le pour chaque langue.

 

5. Créez une liste de redirection

Si vous créez un nouveau site, cela signifie que votre ancien site disparaît, comme tous les anciens liens qui s’y rapportaient. Créez donc une liste dans Excel, qui reprendra tous les anciens URL et associez-y à chaque fois les nouveaux liens.

Si vous ne le faites pas, vous perdrez toute l’autorité que vous aviez gagnée avec votre ancien site. Vous devrez donc tout recommencer au niveau du SEO. Un cauchemar pour tous les responsables marketing !

 

6. Contrôlez votre réactivité

Veillez à ce que votre site soit facile à utiliser, y compris sur les smartphones et autres tablettes, sinon vous risquez de perdre des places, Google y accorde beaucoup d’importance.

 

 

2 astuces SEO à appliquer juste après le lancement de votre site

 

1. Téléchargez le sitemap et configurez les redirections

Votre site est ‘live’ ? Alors, il est temps de le faire savoir à Google, en ajoutant le sitemap dans Google Search Console.

Vérifiez que toutes les redirections fonctionnent et qu’aucune erreur 404 n’apparaisse. Sur WordPress, vous pouvez utiliser le plugin Yoast SEO.

 

2. Surveillez le crawling

Juste après le lancement, assurez-vous qu’il n’y a pas d’erreurs au niveau du crawling : certaines pages sont bloquées ou vous tombez sur des erreurs 404 ? Vous pouvez intervenir à temps et configurer les redirections nécessaires. Google travaille avec des « crawlers » ou « spiders » qui trouvent et indexent les sites.

 

Astuce 9 : L’autorité est un investissement sur le long terme

 

L’autorité est un paramètre important dans le cadre du SEO. Cette autorité est déterminée sur la base de la réputation de votre nom de domaine et de vos pages, mais également sur la base des liens externes qui renvoient vers votre site (on parle alors de « Linkbuilding »). Contactez dès lors vos principaux partenaires pour leur dire que vous avez un nouveau site et pour leur demander s’ils souhaitent créer un lien vers ce nouveau site, et donc, s’ils souhaitent modifier l’URL dans leur nom de domaine. Cela permettra à Google de vous trouver et de vous indexer plus rapidement.

 

Vous avez besoin d’aide pour définir les termes de recherche qui sont pertinents pour votre public cible ? Nous faisons une analyse de vos termes de recherche actuels et vous fournissons une liste de ceux qui doivent absolument apparaître sur votre site (et votre blog).

Contactez-nous pour obtenir davantage d’informations.

 

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.