La formule gagnante de Facebook en 12 do’s and don’ts

 

Au dernier trimestre de 2017, le nombre quotidien d’utilisateurs Facebook a diminué pour la première fois depuis la création de la plateforme. Ce sont surtout les jeunes qui tournent de plus en plus souvent le dos à Facebook. Les rumeurs persistantes concernant l’influence de Facebook sur les élections présidentielles américaines y sont sans doute pour quelque chose. Mais n’oublions surtout pas le « facteur cool » de Facebook. Le nombre d’utilisateurs âgés de 50 à 64 ans augmente. Et les adolescents à la mode ne peuvent quand même pas utiliser un réseau social sur lequel leurs parents sont inscrits, n’est-ce pas ?

 

Pour contrer cette tendance, Facebook procède à des changements qui se succèdent rapidement. Par exemple, au début de cette année, les posts des amis et de la famille ont pris plus d’importance que ceux des pages que l’on suit. Les « vraies » interactions sont mises en avant par rapport aux interactions « provoquées ». Un post dans lequel on vous demande de tagger quelqu’un aura donc moins d’importance qu’un post dans lequel vous taggerez quelqu’un spontanément.

Mais quelles sont les choses à faire et à ne pas faire sur Facebook ? Pour y voir plus clair, nous avons créé pour vous une liste de do’s and don’ts.

 

Do:
  • Les contenus qui poussent les utilisateurs à rester plus longtemps sur le réseau social seront mis en avant. Pensez par exemple aux vidéos, aux lives Facebook, aux sondages, … Essayez donc d’en intégrer dans vos posts, mais attention : l’excès nuit en tout.
  • Lorsque vous rédigez des posts, concentrez-vous sur le public qui les lira : quels sont ses besoins, ses motivations, ses intérêts ? Est-ce que vous touchez plus de gens avec des posts courts ou plutôt avec des posts plus longs ? Si vous vous concentrez sur ces questions, vous augmenterez vos chances de voir les utilisateurs lire et réagir à vos publications.
  • Si vous entamez une conversation avec les personnes qui vous suivent, vous aurez plus de chances de recevoir des likes, des partages et des commentaires. Essayez de jouer là-dessus pour avoir plus de visibilité. Ajoutez des vidéos et suivez les tendances pour provoquer plus de réactions.
  • Adaptez vos publications en fonction des personnes qui vous suivent. Certains préfèrent les vidéos, d’autres les photos. Les posts sur lesquels il y a moins d’interactions sont moins populaires et se retrouvent en bas des fils d’actualité.
  • Faites en sorte de remplir au maximum votre page. Vous augmenterez ainsi vos chances d’être vu.
  • Partagez les posts que les utilisateurs publient à propos de votre marque. Un post positif d’un utilisateur sera considéré comme plus fiable, mais ce n’est pas tout : en moyenne, il y a 7 fois plus d’interactions sur ce genre de publications.
  • Publiez des posts sponsorisés pour toucher de nouvelles personnes. Vous pouvez les centrer sur votre groupe-cible et toucher beaucoup de gens, même avec un budget limité.

 

Don’t:
  • Ne publiez pas trop de liens. Dans sa lutte pour garder un maximum d’utilisateurs, Facebook va pénaliser l’utilisation de liens.
  • Les clickbaits et les like-baits ne fonctionnent pas. Si vous en utilisez, vous chuterez dans le classement.
  • Évitez de publier plusieurs fois les mêmes posts. Les publications répétées sont considérées comme des spams.
  • Ne demandez pas des likes, des tags, des réactions ou des partages.
  • N’utilisez pas Facebook pour faire du marketing direct. Quand on incite des utilisateurs à acheter un produit ou une app, cela mène souvent à moins de visibilité. Adoptez une approche plus subtile : il y aura plus de chances que les utilisateurs voient votre message.

 

Comme les publications des amis et de la famille sont mises en avant par rapport aux posts des différentes pages, les entreprises ont plus de mal à retenir l’attention des utilisateurs de Facebook. Les personnes qui vous suivent peuvent cependant choisir de continuer à voir votre contenu. N’ayez pas peur de leur demander d’adapter leurs préférences, mais faites-le avec originalité, pour être sûr qu’elles voient bien la demande. Vous pouvez par exemple utiliser une courte vidéo avec des instructions.

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.