Être reconnu dans son domaine, servir de référence pour le grand public, ne pas simplement être sur le web, mais surtout y être vu…Des objectifs que partagent aussi bien les influenceurs que les entreprises B2B ou B2C. La clé ? Un excellent contenu, optimisé pour les moteurs de recherche. Parlons rédaction web et Search Engine Optimization (SEO).

 

Le SEO regroupe les méthodes d’optimisation des moteurs de recherche. Le but est d’être plus facilement trouvé lors de recherches des internautes et d’obtenir la meilleure place possible dans les résultats de recherche, c’est-à-dire figurer dans les 5 premiers résultats affichés en première page. Le test n’est pas concluant en ce qui vous concerne ? Pas de panique ! La magie Internet, c’est qu’il est possible et (relativement) simple d’apporter des changements, comme le montre le trajet de notre client RingRing. Deux pistes à explorer : la qualité de votre contenu et l’utilisation d’astuces pour que les personnes concernées le trouvent rapidement.

 

1. Posez-vous les bonnes questions

Au risque de se répéter : la première étape c’est de bien connaître son public cible : qui doit absolument trouver votre contenu ? Quel type de personnes ? Quelles recherches sont-ils susceptibles d’effectuer sur le net ? Enfin quels mots-clés utilisent-ils ?

Commencez en analysant vos statistiques (via Google Analytics) pour voir comment vos visiteurs ont atteint votre site.

 

2. Du bon usage des mots-clés

Vous en savez plus ? Avec un peu d’aide du KeywordPlanner de Google AdWords, vous repérez les tendances et faites votre propre liste de mots clés spécifiques et pertinents à votre offre. Passez maintenant en revue votre contenu à la lumière de ces mots-clés. Ils n’apparaissent jamais ? C’est le moment d’agir. Introduisez-les au bon endroit et avec parcimonie.

Soyez spécifique : voilà pourquoi les spécialistes SEO recommandent de définir un « Long tail keyword » (mot-clé de longue traine). Gardez-le en tête lorsque que vous rédigez vos articles ou mettez à jour votre site web. Chez Outsource, nous avons fait cet exercice : le terme marketing, l’une de nos spécialités, est bien entendu trop vaste et imprécis. Nous avons donc défini l’association de mots clés suivantes : site web – stratégie – inbound –  marketing. Et ça marche ! La preuve.

 

3. Un contenu optimisé, c’est un contenu organisé et de qualité

Votre contenu doit être de valeur, qualitatif, original. C’est difficile dans la masse de contenu qui se trouve sur le net, mais pas impossible. Rappelons-nous que chaque individu est unique et chaque organisation a une histoire, des expériences à partager et de l’expertise maison. Rédigez régulièrement, et évoquez uniquement ce que vous connaissez, en suivant l’exemple de . Inutile de tenter de profiter d’un buzz en vous exprimant en dehors de vos compétences.

Par ailleurs :

  • Travaillez votre entrée en matière avec un titre accrocheur (65 caractères environ)
  • Organisez votre texte avec des titres, sous-titres et paragraphes
  • Trouvez des synonymes pour vos mots-clés et évitez les répétitions
  • Utilisez des listes, aérez votre texte : rendez-le attrayant pour le lecteur

 

4. Créez des liens

Au sens propre comme au figuré : c’est dans cette optique que vous créez du contenu. Vous souhaitez entrer en contact avec les autres. Donc ajouter des liens vers des pages de votre site web et vers des pages externes. Une fois encore, point trop n’en faut : intégrez des liens qui complètent votre propos, donnent des exemples. Vous gagnerez en crédibilité et aiderez les moteurs de recherche à mieux vous référencer. Quand les liens sont externes, le mieux est de renvoyer vers des sites de référence. Sitôt dit, sitôt fait : lorsque qu’on parle SEO, impossible de ne pas mentionner Neil Patel qui fait véritablement figure d’autorité.

Nos trucs en plus :

  • Un lien par paragraphe suffit !
  • Bannissez les expressions « Cliquez ici, lire plus » et intégrez les hyperliens directement dans votre texte

 

5. Revoir, toujours et encore

Rien de pire qu’un contenu statique ou dépassé. Prévoyez de revoir régulièrement votre contenu pour le mettre à jour, de même pour vos mots-clés (recherche conjoncturelles, termes qui font le buzz), notamment avec l’outil AnswerThePublic. Surveillez l’arrivée des concurrents pour conserver votre positionnement. En effet, comme ailleurs, en matière de copywriting et SEO, la perfection n’existe pas !

 

6. Des détails non négligeables

  • Vérifiez que l’URL de votre page ou blog soit simple et contienne votre nom de domaine et vos mots-clés
  • Dans le même esprit, attaquez-vous au contenu et limitez la longueur de vos balises : meta title (70) / metadescription (320 caractères)
  • Si possible, utilisez une bonne image pour illustrer votre contenu et améliorez son référencement avec la fonction texte alt
  • N’oubliez pas d’appliquer également les bons conseils techniques !

 

Et maintenant, l’heure de vérité : ai-je bien appliqué ces principes dans ce blog ? À vous de juger (et d’ajouter vos commentaires ci-dessous) !

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams et autres commentaires indésirables. Lisez ici comment les données de vos commentaires sont utilisées.